Fortes chaleurs et canicule

Fortes chaleurs et canicule

Place Rogier

Voir l'album

Quand la chaleur s’abat sur la ville, l’ambiance peut vite y devenir étouffante. Avec son lot de conséquences sur l’environnement et la santé. Sachez qui protéger en priorité et prémunissez-vous des fortes chaleurs en appliquant les bons gestes adéquats ! Voici quelques conseils et ressources pour faire face à ces périodes difficiles. 

Plan Canicule de la Commune de Saint-Josse

La Commune de Saint-Josse-ten-Noode a validé son plan canicule en vue de garantir la sécurité de la population en cas de fortes chaleurs. Le dispositif mis en place prévoit des mesures destinées à l'ensemble de la population et réserve une attention particulière aux publics plus vulnérables tels que les enfants ou les seniors.

Le plan Canicule prévoit :

  • La mise en place d'un numéro d'appel gratuit - 0800 35 446 - afin de signaler à la Commune toute personne isolée et/ou susceptible d’avoir besoin d’aide en cas de canicule. Cette ligne est accessible tous les jours de la semaine, de 8h30 à 13h00. Un service de veille permettant de maintenir un contact téléphonique avec les personnes identifiées est également prévu.
  • La diffusion d'informations générales sur les réflexes à adopter en cas de canicule (maintien de l'hydratation, limitation de l'activité physique,...).
  • L'identification d'une équipe de volontaires pouvant réagir rapidement pour des missions de distribution d'eau et de diffusion d'informations à la population.
  • La coordination entre acteurs de première ligne (CPAS, Service de prévention, Cercle des médecins généralistes, agents de quartier, associations caritatives locales et Maison de la Famille) pour garantir une réponse rapide en cas de conditions climatiques extrêmes.
  • La diffusion de la liste des cabinets médicaux de la Commune.
  • La diffusion de la cartographie des îlots de fraîcheur établie par Bruxelles-Environnement.
  • Le rappel des points d'eau, des fontaines publiques d'eau potable, des brumisateurs et des sanitaires existants sur le territoire communal.
  • La constitution de stocks (en cours d'acquisition) permettant la distribution d’un pack « Canicule » aux personnes sans-abri ou en détresse contenant une gourde isothermique, une casquette, un brumisateur de poche et un sac à dos.

Vague de chaleur et canicule

Une vague de chaleur est un réchauffement important de l’air ou la diffusion d’une couche d’air chaud sur une région donnée, pendant une période d’au moins trois jours consécutifs avec une température moyenne minimale (moyenne sur les trois jours et non par jour) de plus de 18,2 °C et une température moyenne maximale supérieure à 29,6 °C, valeurs relevées à Uccle. Une succession de journées caniculaires correspond donc à une vague de chaleur.

Ilôts de fraîcheur

Une étude commanditée par Bruxelles environnement dévoile une cartographie des îlots de fraîcheur en Région de Bruxelles-Capitale. L’idée ? Localiser les zones les plus fraîches en cas de fortes chaleurs et mettre en évidence les zones les plus à risque où des actions concrètes peuvent être mise en œuvre prioritairement.

Cartographie des îlots de fraîcheur dans la Région de Bruxelles-Capitale

Forte chaleur et pics d'ozone, un plan régional

Afin de prévenir la population et de mettre en place des mesures en cas de fortes chaleurs (et/ou de pics d’ozone), la Région de Bruxelles-Capitale dispose d’un plan graduel, portant une attention particulière aux personnes à risque : enfants, personnes âgées et isolées, personnes souffrant de troubles respiratoires, etc.

Lors des vagues de chaleur, la concentration d'ozone -un gaz polluant présent dans l’air et dangereux pour la santé-, augmente souvent considérablement. Le Plan Forte chaleur et pics d’ozone permet d’anticiper ces épisodes et de mettre en place des actions qui préviennent et limitent les risques pour les habitants, en particulier les personnes fragiles. 

Des conseils, prévisions météorologiques et indices sur la qualité de l'air sont disponibles à cette adresse.

Trop chaud ... que faire ?

Une forte chaleur peut avoir des effets négatifs pour tout le monde, même chez des personnes en bonne santé. Découvrez les bons gestes qui limitent les risques : boire plus d’eau, moins d’alcool, rester à l’intérieur, se rafraîchir souvent, adapter sa tenue vestimentaire, participer à un réseau de vigilance intergénérationnelle… Et trouvez sur ces pages des adresses excellentes où prendre le frais à Bruxelles : piscine, fontaines, coins d’ombres et îlots de fraîcheur…

Voici quelques conseils supplémentaires.

Que risque-t-on quand il fait chaud ?

  • Déshydratation
  • Aggravation d’une maladie chronique
  • Un coup de chaleur

Quels sont les symptômes ?

  • Crampes musculaires au niveau des bras, jambes, ventre, etc.
  • Plus grave : épuisement qui peut se traduire par des étourdissements, une faiblesse ou une insomnie inhabituelle.

Que faire ?

  • Cesser toute activité pendant plusieurs heures
  • Se rafraîchir
  • Se reposer dans un endroit frais et boire de l’eau
  • Consulter un médecin si ces symptômes s’aggravent ou durent.

Qui appeler ?

  • Vous connaissez une personne isolée ou en difficulté ?
  • En cas de malaise, contactez immédiatement votre entourage ou votre médecin traitant

Aérer chez soi & limiter les efforts physiques

  • Protégez-vous de la chaleur.
  • Evitez sorties et activités physiques aux heures les plus chaudes.
  • Si vous devez sortir, restez à l’ombre.
  • Portez un chapeau, des vêtements légers et amples de couleur claire.
  • Emportez une gourde d’eau.
  • Fermez les volets et les rideaux des façades exposées au soleil (installez un pare-soleil à l’extérieur de la fenêtre).
  • Maintenez les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure.
  • Restez à l’intérieur de votre domicile dans les pièces les plus fraîches.
  • Si vous ne disposez pas d’une pièce fraîche chez vous, abritez-vous au moins 2 heures dans des endroits climatisés ou à défaut, dans des lieux ombragés ou frais : supermarchés, cinémas ou musées, à proximité de votre domicile.
  • Prenez régulièrement des douches ou des bains et/ou humidifiez-vous le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur ou d’un gant de toilette. Vous pouvez également humidifier vos vêtements.
  • Buvez le plus possible même sans soif (jusqu’à plus de 2 litres par jour en cas de températures constantes de + de 25°. Mais attention : pas d’alcool !).
  • Mangez comme d’habitude mais en fractionnant les repas.

S'hydrater dans l'espace public

Plaine de jeux BotaniqueFontaines à eau potable sur le territoire de la commune

  • Jardin de la Famille, rue Potagère 179
  • Jardin du Maelbeek, rue du Moulin 139
  • Plaine de jeux Botanique
  • Parc de Liedekerke
  • Rue du Progrès (devant Belgacom)
  • Square Delhaye dit « P'tit Boule » (raccordement en cours de vérification)
  • Parc Saint-François
  • Square Guy Cudell (en cours d'installation)
  • Stade G Petre 

Points d’eau pour se laver les mains

Ouverture & fermeture sur base des horaires des parcs, contrôle quotidien obligatoire et remplissage régulier des cuves d’eau.

  • Jardin communal, Avenue de l’Astronomie 12 (évier mobile)
  • Place Saint-Josse (évier mobile) en commande

Brumisateurs collectifs Jardin des Familles

  • Place Rogier (brumisateurs au sol)

Toilettes publiques

  • Parc de Liedekerke

Carte des fontaines d'eau potables et toilettes grauites de Bruxelles






 

La piscine communale « Les Bains de Saint-Josse »

La piscine communale « Les Bains de Saint-Josse » est un lieu rafraichissant ouvert tous les jours.

Les douches des infrastructures sportives communales et des Bains de Saint-Josse pourraient être réquisitionnées en cas d’extrême nécessité.

Les Bains de Saint-Josse














 

S’ombrager dans l’espace public

Parce que les villes sont majoritairement bétonnées, elles absorbent en général plus de chaleur que les campagnes, ce qui les rend plus étouffantes en cas de vague de chaleur. 
La Commune de Saint-Josse ne dispose pas de grands espaces verts en dehors du Jardin Botanique et très peu d’habitations possèdent un jardin. Végétaliser le territoire de la commune peut permettre de rafraîchir l’air ambiant. Ce sont les arbres qui font remonter par capillarité l’eau de leurs racines vers les branches et les feuilles. Cette eau va ensuite s’évaporer et refroidir ainsi l’air ambiant. L’ombre portée par les arbres permet aussi de diminuer de 1 à 3 °C la chaleur absorbée par les sols.

Le Plan Climat communal 2019-2024 préconise pour diminuer l’effet des fortes chaleurs :

  • Planter des arbres de voirie dans les pieds vides (29)
  • Encourager les habitants et les entreprises à végétaliser leur toit (cf. l’obligation urbanistique pour les toitures de plus de 15m²)
  • Augmenter la végétalisation des pieds d’arbres

S’ajoutent d’autres avantages de plus de verdure en ville : oxygéner l’atmosphère, lutter contre la pollution, augmenter les surfaces de sols perméables, rendre la ville plus esthétique et plus conviviale.

On retrouve quelques jardins et parcs comme le Square Steurs, le Parc de Liedekerke, le Jardin de Maelbeek, le Jardin des Familles, le Parc Saint-François tandis que La Maison de Repos Anne Sylvie Mouzon et la Maison de la Famille disposent d’un jardin intergénérationnel avec compost de quartier.

Dernière modification: 23.06.2020